Blog

La synergie SEM/SW, quand est-ce qu’on en parle vraiment ?

Le 12 juin 2017 par Alice

google partner

Depuis que le web a pris l’ampleur qu’on lui connaît, on peut dire que les sites web d’aujourd’hui suivent les tendances de mode insufflés par les designers et autres spécialistes : flat design, parallax, etc. En 2017, les annonceurs s’équipent avec des sites web qui ressemblent souvent à des Tesla et qui, à l’intérieur, n’ont qu’un moteur de 2CV.

 

C’est là tout l’intérêt de la synergie SEM / site web. Parce que sans site web, pas de SEM. Et sans SEM, vous êtes voués à vous retrouver avec un site web non évolutif qui se retrouvera, tôt ou tard, au panthéon des sites web qui ont loupé le coche à un moment où les tendances ont encore évolué.

 

Où commence la synergie ?

On parle souvent (avec force courage et conviction) d’intégrer le SEO dès le début de la conception d’un site web mais la synergie tripartite trouve sa source plus en amont encore. Elle implique de ne plus raisonner en silos mais de partir d’un point de vue marketing global : comment présenter au mieux le message ? Comment le faire entendre ?

Il ne suffit plus d’embellir un site web qui a mal vieilli, remplir quelques balises et acheter en large des mots-clés pour que ça fonctionne. Non, cette synergie implique de raisonner chaque point en fonction d’une atteinte précise. Quelles sont les requêtes superflues qui permettront de gagner de précieuses millisecondes sur le temps de chargement ? Comment présenter au mieux l’offre produits pour l’internaute tout en respectant la logique des cocons sémantiques ? Comment réduire au mieux son coût par clic ?

 

Poudre de perlimpinpin ou véritable stratégie gagnante ?

Finalement, la synergie tripartite, c’est quoi ? Un beau discours commercial mais une pratique jamais vraiment appliquée ? Non. C’est avant tout un raisonnement accompagné de la furieuse envie de révolutionner un business model sur le web, drivé par la performance.

 

Envie de tenter l’expérience avec nous ? Contactez notre équipe.

 

Partagez partager sur facebook